Bienvenue sur Avallon, forum RP Yaoi / Shônen-Aï Fantasy. Amusez-vous bien !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pour quelques âmes sauvées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Pour quelques âmes sauvées   Lun 19 Déc - 22:25

Assise devant l'ordinateur de son laboratoire, Lena tapait de sa main droite sur le clavier. Elle rentrait ses notes, celles de ses expériences, mais aussi l'avancée de son travail personnel, et les évènements qu'elle jugeait importants qui s'étaient déroulés dans la journée. La salle était séparée en deux parties, celle où la scientifique se trouvait étant la plus petite, et comportant uniquement un ordinateur ainsi qu'un caisson dit "de régénération" - encore peu développé -. La seconde pièce était assez grande, et possédait des cages. A cette heure-ci, elles étaient encore vides, mais quelques personnes du container étant arrivé dans l'après-midi allaient être transférées ici.

La Centrale n'avait plus rien avoir avec ce qu'elle avait été auparavant. A l'époque, il ne s'agissait que d'une gigantesque tour regroupant les Keiguards et les salles d'interrogatoires, mais aujourd'hui, bien que la tour en question soit toujours présente, elle faisait partie d'un énorme complexe entouré de barbelés de plus de trois mètres de haut, et était constamment surveillé, que ce soit par les gardes y travaillant, ou par des caméras et autres systèmes robotiques, dont elle avait d'ailleurs participé à l'élaboration. D'autres bâtiments avaient été construits autour du premier : le dépôt d'armes, de véhicules et, plus en retrait, le laboratoire où Lena se trouvait, et où se menaient de nombreuses expériences, qu'elle n'approuvait pas tout le temps, elle l'avouait sans aucune gêne. De plus, cette structure scientifique était très facilement atteignable, si l'on était toutefois assez malin pour déjouer les failles de la sécurité. Ces dernières étaient nombreuses, surtout au niveau de la "subtilité". Y aller comme un abruti en "fonçant dans le tas", comme on dit, ne servait à rien face aux Keiguards. Mais en s'infiltrant discrètement...

La blonde sauvegarda ses notes, mit son poing sur sa joue, et fixa son écran où tout les mots qu'elle avait écrit défilaient. Malgré toutes ces années, elle ne comprenait pas.

Comment Avallon avait-il pu en arriver là si rapidement ?
Revenir en haut Aller en bas
Amber Gris

avatar

Messages : 1728
Age : 26
Localisation : Avallon - Bas quartiers
Date d'inscription : 06/06/2011

Feuille de personnage
Race: Vampire
Opinions politiques: Rebelle
Description du personnage:

MessageSujet: Re: Pour quelques âmes sauvées   Lun 19 Déc - 22:43

La Centrale. Qu’elle avait changé, et pas en bien. Le complexe était tellement surveillé qu’il paraissait impossible d’y entrer. Et pourtant. Pourtant, de la hauteur d’où il se trouvait, Zeta remarqua une défaillance dans la sécurité. L’arrière du complexe. Là où ils devaient se rendre. Quelle chance. S’il avait fallu s’infiltrer dans la tour principale, jamais ils ne seraient sortis vainqueurs. Détruire ce bâtiment-là devrait attendre. Pour ce soir, lui et ses compagnons se contenteraient de… ! Soudainement, un bruit de moteur se fit entendre, lui faisant tourner la tête. Le convoi. Cela devait faire un moment qu’il était arrivé, car il repartait. Avec un peu de chance… Faisant signe aux deux autres, il sauta de sa petite colline, et se plaça derrière un arbre, de manière à ce que les caméras ne puissent le filmer grâce à l’angle mort. Il réfléchissait. S’ils détruisaient les caméras – peu nombreuses de ce coté – et qu’ils assommaient les deux Keiguards présents, la tour principale finirait par s’inquiéter en ayant ni image ni réponse de ses employés. Mais il n’y avait pas d’autre passage, ils avaient donc un temps limité. Se penchant très légèrement, il fit grandir son bâton, et lança une onde de choc lumineuse mettant K.O les hommes, et hors service les appareils. A présent, il fallait faire vite.

Grimpant le long d’un pilier d’une caméra pour éviter les barbelés, il sauta de l’autre coté et se glissa contre l’un des murs du laboratoire sans passer devant une quelconque fenêtre. L’Evêque avait juste à attendre ses compagnons avant de pénétrer dans le bâtiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avallon-city.forumgratuit.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour quelques âmes sauvées   Mar 20 Déc - 14:28

L'Evêque, le Suranimal et le Caporal Blue avaient prit un choix, ils allaient à présent tenter de sauver la vie des personnes qui venaient d'être capturés récemment, même s'il était peu probable qu'ils y parviennent. L'Evêque semblait savoir où est-ce qu'ils allaient être emmené, il les a donc dirigé vers... la Centrale. Un bâtiment que Blue n'avait jamais "visité" auparavant, et il allait en avoir l'occasion.

Le Caporal restait en arrière le temps que l'Evêque n'assomme les gardes et ne détruise les caméras qui gênaient l'accès aux "visiteurs" qu'ils représentaient, il aurait préféré s'occuper des appareils de sécurités et des hommes lui-même, mais il n'aurait pas été assez discret. Une fois que les Keiguards ont perdu conscience et que les caméras sont hors d'état de fonctionner, Blue courut pour s'approcher du complexe et observa l'Evêque entrer en premier pour voir le chemin qu'ils allaient prendre. Lorsqu'il s'arrêta, Blue grimpa à travers le mur en reprenant exactement les chemins qu'il avait vu avant de s'arrêter au même point que l'Evêque et d'attendre que le Suranimal ne vienne à son tour.

Ils allaient bientôt pénétrer dans le bâtiment, le Caporal prit l'une des deux radios attachée dans son dos et la tendit à l'Evêque. Même si leur objectif était de toujours rester ensemble pour ne pas se faire prendre dans une embuscade, avoir une radio sur soi était toujours utile pour communiquer avec ses alliés lorsqu'on est divisé.
Revenir en haut Aller en bas
Bow

avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 09/06/2011

Feuille de personnage
Race: Humain
Opinions politiques: Neutre
Description du personnage:

MessageSujet: Re: Pour quelques âmes sauvées   Mar 20 Déc - 21:25

Bowser, derrière Zeta et Blue, observait attentivement la bâtisse pour voir si il n'y avait pas quelques failles dans l'endroit qu'ils allaient "visiter"... Mais cet endroit paraissait aussi solide qu'une montagne....
Le suranimal suivit correctement le caporal et lui prit également une radio dans le pire des cas... Il remarqua quelque chose sur le mur, certaines briques semblaient mal placées.
Bowser se pencha vers ces briques et les déplaça pour en faire un passage suffisament grand pour qu'un humain de taille moyenne puisse passer... Il ne fallait pas en déplacer trop comme quoi. Une fois cela fait il fit signe à ses camarades.


Allez y !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour quelques âmes sauvées   Jeu 22 Déc - 15:22

... expériences...
leurs gênes sont....
et, surévolués, ils.......
........................
Les Nekonins....
ADN
magie la technologie nous permet de confirmer que........
En dix ans, la...............
L'évolution de............. ... enfouis en nous-même............ réveillés par...........
Des tests ont été..........
des cobayes de différentes origines....
leurs capacités...
fascinant......
les sangs de leurs ancêtres..........
La race humaine pourra..........
leurs pouvoirs.............
Le Gouvernement propose....
Les solutions sont nombreuses..........
les expérimentations risquées......
J'ai trouvé le...
J'ai trouvé les......
J'ai trouvé la......
J'ai trouvé ce que.........
J'ai trouvé.


Elle baissa la tête et soupira. Les bribes de phrases que son regard lisait sans le vouloir semblaient s'imprimer dans son esprit, comme s'ils avaient toujours été là. Elle avait trouvé, oui. De nombreuses fois, elle avait trouvé. Et elle avait trouvé encore et encore, en faisant du mal à des gens, en les utilisant, et confiant aux Keiguards, la plupart du temps, leurs cadavres. La majorité des cobayes n'avaient pu supporter les expérimentations faites sur eux, mais Lena n'avait pas le choix, il fallait qu'elle les fasse, sinon, Avallon serait en encore plus grand danger.

La scientifique se leva et marcha vers l'un des interrupteurs de la salle, sur lequel elle appuya afin d'allumer les lumières, puis elle se mit à faire les cent pas, ne sachant que faire. Soudain, elle entendit un bruit et se retourna.

"- Professeur Anderson, nous vous avons ramené le convoi.
- Hm, très bien, transférez son contenu ici." dit-elle en indiquant la seconde salle.

Le Keiguard effectua un salut militaire à la femme, puis lui et ses collèges chargèrent les cages des personnes étant retenues dans le container. La plupart d'entre elles pleuraient, surtout les enfants. Il y avait de jeunes garçons et filles qui tentaient de se battre, mais reculaient face aux armes des gardes. Il y avait de tout. Des Humains - en faible nombre -, des Nekonins, des Karyaes...
Un nouveau soupir, lorsque tout les membres de la Nouvelle Armée s'en allèrent. Les cris des otages la faisaient souffrir. Si seulement elle avait pu les libérer, elle l'aurait fait ! Mais non, elle n'avait pas le choix.

Lena se dirigea vers le bouton de fermeture de la porte de la seconde salle, et appuya un grand coup dessus avec son poing, refermant immédiatement le passage, et étouffant les plaintes des futurs sujets d'expériences. Elle glissa ensuite une carte magnétique dans une fente, verrouillant l'entrée de fer, et la rangea dans une poche intérieur à sa blouse.

Elle retourna s'asseoir, le poing sur la joue. Elle aurait du commencer immédiatement à préparer ses projets, pour ensuite aller donner son rapport à ses supérieurs.
Mais elle n'avait pas envie.
Revenir en haut Aller en bas
Amber Gris

avatar

Messages : 1728
Age : 26
Localisation : Avallon - Bas quartiers
Date d'inscription : 06/06/2011

Feuille de personnage
Race: Vampire
Opinions politiques: Rebelle
Description du personnage:

MessageSujet: Re: Pour quelques âmes sauvées   Jeu 22 Déc - 17:27

Zeta prit la radio portable que le Caporal lui tendit, le remerciant d’un signe de tête. Cela ne serait certainement pas superflu. Alors qu’il cherchait un moyen d’entrer sans passer par la grande porte – car à l’évidence, l’alarme n’avait pas encore été enclenchée –, Bowser leur libéra un passage.

« - Allez y ! »

L’Evêque le remercia de la même manière que pour le Caporal, et pénétra dans le bâtiment en premier. Le chemin débouchait dans ce qu’il semblait être un débarra. Des fioles brisées, des balais, des tables à moitié calcinées… ! Il y en avait pour tout les goûts. Prudemment, il se dirigea vers la porte de sortie et l’entrouvrit afin de voir si la voie était libre. Ses yeux tombèrent sur un Keiguard, faisant sa ronde. Très lentement pour s’assurer de ne faire aucun bruit, il attendit que ce dernier soit dos à la sortie de la pièce et franchit la porte, se glissant derrière lui. Une fois sûr qu’il ne pouvait pas les voir, il fit signe aux autres de le suivre, et commença sa course silencieuse à travers les couloirs d’un blanc immaculé du laboratoire. Des hurlements s’échappaient à travers les murs, lui donnant l’irrépressible envie de rendre. Il fallait faire vite. Il se stoppa néanmoins dans l’angle d’un mur. Sur l’un des écriteaux était stipulé « L. Anderson : Expérimentations ». Le titre ne pouvait pas être plus clair. Leur but se trouvait de l’autre coté de la porte. Porte surveillée par deux Keiguards. De plus, si le scientifique possédant le bureau s’y trouvait, il ferait certainement tout son possible pour se débarrasser rapidement des preuves, et donc des cobayes. Lançant un regard éloquent à ses deux compagnons, il se pencha vers eux et leur chuchota.

« - Si nous faisions diversion… ? Il faut que les Keiguards partent de là et que le scientifique les suive. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avallon-city.forumgratuit.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour quelques âmes sauvées   Ven 23 Déc - 15:58

Exceptionnellement pour cette fois, le Caporal Blue avait prit une troisième radio qu'il donna à Bowser. Ce dernier le prit avant d'ouvrir une brèche dans le mur en déplaçant des morceaux de pierres.

« - Allez y ! »

Blue souleva légèrement sa casquette pour le remercier avant de laisser l'Evêque passer par devant et le suivre par derrière. Il aurait préféré passer devant, même si, niveau discrétion, il n'était pas au top. L'Evêque, le Caporal et le Suranimal atterrirent dans un endroit sale et en mauvais état, beaucoup plus que l'était la salle de séjour de son armée, où chaque soldat se lâchait pour salir correctement chaque endroit. Même si ce n'était pas le meilleur métier qu'il pouvait exister, c'était le paradis pour Blue, par rapport à ce que ressemble actuellement le monde.

Blue continua à suivre l'Evêque jusqu'à une porte de sortie. Comme toujours, il le laissa passer en premier avant d'avancer à son tour de sorte à ce que le Keiguard qui était là ne puisse pas les voir, ni les entendre. De là où il étaient, les trois personnes étaient capable d'entendre les cris des prisonniers. Ils finirent par s'arrêter devant une porte, gardée par deux autres Keiguards, menant apparemment vers un laboratoire.

« - Si nous faisions diversion… ? Il faut que les Keiguards partent de là et que le scientifique les suive.»

Le Caporal acquiesça à ses paroles, c'était une excellente idée. Il se retourna vers Bowser pour voir s'il était du même avis ou non. Il fouilla dans ses poches avant de sortir deux grenades fumigènes et de les montrer à l'Evêque, comme pour lui demander si cela allait être de bons objets de diversions.
Revenir en haut Aller en bas
Bow

avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 09/06/2011

Feuille de personnage
Race: Humain
Opinions politiques: Neutre
Description du personnage:

MessageSujet: Re: Pour quelques âmes sauvées   Dim 25 Déc - 17:50

La diversion? C'est mon truc ça !

Chuchota le Suranimal... Eh oui ! Que cherchait les scientifique? La petite bête, l'espèce rare, le petit grain de riz dans la botte de foin, il y en a des Nekonin et des Alampiar... Mais avaient il un Suranimal dans leur collection? Certainement pas...
Bon... Le stress gagnait Bowser... Un peu.


Bon les mecs... Je risque gros... Passez moi les fumigènes.

Il les prit et les rangea dans sa carapace, ensuite il retira ses lunettes de soleil, son echarpe, son chapeau et enfin son manteau, dévoilant son corps beaucoup plus musclé qu'il y a une dizaine d'année. Bon il était toujours un peu "sphérique", mais les muscles puissant du aux combats qu'il avait mené, en particulier sur les bras montrait bien qu'il était bien plus fort qu'avant et qu'il était prêt à en découdre comme une bête.
Il plia ses vêtements et les donna au Caporal.


Tenez moi ça, et si ça tourne mal... Ben, libérez les petits et laissez moi derrière... Mais tout ira bien !

Il se mit à courir et se planta devant les Keiguard, poussant un rugissement puissant pour montrer qu'il était là, seul et fier.

GROOOOOAAAAAAAAAAR !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour quelques âmes sauvées   Lun 26 Déc - 16:01

Dans le plus grand silence, elle fixait un point dans le vide, clignant lentement des yeux. Elle ne réfléchissait plus, ne bougeait plus, respirait à peine. Comme si elle était en train de mourir, de faiblir sous le poids de toutes ses responsabilités. Des gens étaient dans la cage de l'autre coté de la porte. Elle allait devoir... Leur faire beaucoup de mal. Il y avait des enfants... Et elle l'avait vue... Il y avait une femme enceinte !

GROOOOOAAAAAAAAAAR !!!!!

Lena se leva soudainement, regardant tout autour d'elle. Un rugissement ? Quelle bête pouvait produire ce genre de cri plus qu'effrayant, et qui avait failli faire trembler les murs ? Elle se précipita - sans courir cependant - vers la sortie, laissant au passage tomber sa carte - c'était une carte d'accès permettant de se rendre dans les différentes pièces du laboratoire -, puis ouvrit le passage en voyant...

"- Attrapez le !!"

Les Keiguards postés devant la porte semblaient poursuivre une bête étrange que la scientifique aperçut à peine. Qu'était-ce ? Un animal ? Un humain ? Une créature née d'une expérience, et qui venait de s'échapper ? Vérifiant que son arme était bien dans sa veste, elle avança dans la même direction que les gardes et la bestiole, sans trop se presser. De toute façon, ces semblants de militaires allaient la forcer à rester en arrière, ce qu'elle détestait par dessus tout.
Revenir en haut Aller en bas
Amber Gris

avatar

Messages : 1728
Age : 26
Localisation : Avallon - Bas quartiers
Date d'inscription : 06/06/2011

Feuille de personnage
Race: Vampire
Opinions politiques: Rebelle
Description du personnage:

MessageSujet: Re: Pour quelques âmes sauvées   Lun 26 Déc - 16:38

Zeta prit prudemment l’une des grenades dans sa main, l’observant. C’était une bonne idée, mais ce ne serait certainement pas suffisamment…

« - La diversion ? C’est mon truc ça ! Bon les mecs… Je risque gros… Passez moi les fumigènes. »

L’Evêque tourna les yeux vers le Suranimal, lui tendant la petite bombe. Que comptait-il faire ? Il n’était quand même pas suffisamment fou pour… ? Quoique, c’était une excellente idée… Une chose était sûre, les Keiguards ne pourraient pas rester insensibles face à une bête telle que Bowser. Mais le risque en valait-il la peine ? L’homme aux cheveux bleus était venu libérer des gens, pas perdre un ami.

« - Tenez moi ça, et si ça tourne mal… Ben, libérez les petits et laissez moi derrière… Mais tout ira bien ! »

Zeta leva les yeux au ciel, mais ne put contenir un petit rire face à l’expression désinvolte de Bowser.

« - Sois prudent… »

L’animal se mit à courir, se planta devant les Keiguards et…

« - GROOOOOAAAAAAAAAAR !!!!! »

L’expression des hommes ne fut pas surprenante. Quelle autre visage auraient-ils pu prendre dans une telle situation ?

« - Attrapez-le !! »

Ils se mirent à lui courir après et, quelques secondes plus tard, le scientifique du laboratoire – qui s’avérait être une femme – sortit en trombe de la pièce et les suivit. Au vu de la position de sa main, elle était armée. L’Evêque pria intérieurement pour que Bowser s’en sorte sans encombre, puis fit un signe de tête au Caporal, lui signifiant de le suivre. Fort heureusement, la porte était restée ouverte. Ils pénétrèrent donc dans ce qu’il semblait être un bureau, tout ce qu’il y avait de plus banal, malgré les installations sophistiquées. Il regarda tout autour de lui, et en peu de temps, des cris lui vinrent à nouveau aux oreilles, le faisant se retourner vers une seconde porte. Et bien qu’il ne pouvait pas voir ce qu’il se trouvait derrière, le doute n’était pas possible. Il tenta d’ouvrir mais la porte resta solidement fermée. Ils devaient faire vite, si jamais la scientifique revenait… Il devait rester calme et réfléchir. Avançant dans le bureau afin de l’inspecter sous toutes ses coutures pour trouver le système d’ouverture, l’homme aux cheveux bleus finit par marcher sur quelque chose. Levant le pied, il poussa un soupire de soulagement en distinguant une carte sur laquelle était distinctement écrit « Multipass ». Se baissant pour la ramasser, il se précipita vers une machine pouvant prendre ce genre d’objet, l’y glissa et… Miracle. La porte s’ouvrit instantanément. Mais son soulagement fut de courte durée. Il y avait là des enfants, une femme enceinte, des personnes âgées… Comment tous les faire sortir dans un bref délais ? De plus, ils devaient encore récupérer Bowser, et peut-être qu’il y avait d’autres prisonniers dont la clé des cages se trouvaient à présent dans sa main. Il se retourna rapidement vers Blue.

« - Caporal, je crois que nous n’ayons d’autre choix que de nous séparer. Faites les tous sortir, je vais chercher notre compagnon. Ne vous inquiétez pas pour moi, l’important est que vous puissiez les faire quitter les lieux avant que l’alarme ne soit donnée. »

Il posa sa main sur l’épaule du blond, et le regarda droit dans les yeux durant plusieurs secondes. Il avait confiance en lui, il mènerait sa mission à bien. Sans plus attendre, l’Evêque sortit de la pièce et courut dans le même sens où il avait vu partir le groupe. Mais au bout de cinq minutes de murs blancs sans autre porte et sans signe d’eux…

« - ALERTE MAXIMALE. INFILTRATION. »

Trop tard. Ils allaient devoir se battre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avallon-city.forumgratuit.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour quelques âmes sauvées   Mar 27 Déc - 16:41

L'Evêque prit l'un des fumigènes que tendait le Caporal Blue avant que...

« - La diversion ? C’est mon truc ça ! Bon les mecs… Je risque gros… Passez moi les fumigènes.»

... Avant que le Suranimal ne se propose comme "appât" pour faire partir les Keiguards et le scientifique qui travaillait à l'intérieur. Il retira ses vêtements, qu'il tendit à Blue.

« - Tenez moi ça, et si ça tourne mal… Ben, libérez les petits et laissez moi derrière… Mais tout ira bien !

- Sois prudent...

- Faites attention à vous, mon ami.»

À ce moment-là, Blue ressentait de l'honneur et du respect pour le Suranimal. Se proposer volontaire pour faire diversion de la sécurité d'un tel complexe. Si jamais un être humain se faisait attraper, il n'aurait aucune chance de s'en sortir. Mais Bowser était différent, il était plus qu'un humain, et cela allait sans doute lui permettre de s'en sortir.

Une fois prêt, le Suranimal se mit devant la porte et grogna horriblement fort avant de se mettre à courir avec les Keiguards et le scientifique, qui était une scientifique, derrière lui. Une scientifique... ? En regardant plus précisément, il reconnut la scientifique qu'il avait croisé dans les ruines d'un laboratoire et qui l'avait fait fuir en hurlant lorsqu'il s'est aperçu qu'il s'agissait d'une femme. Quel mauvais souvenir... mais ce n'était pas le moment d'y penser. Le Caporal réagit au signe de tête de l'Evêque avant de pénétrer à l'intérieur de la porte et voir un endroit qui lui serait presque familier. Cet endroit lui rappelait légèrement le laboratoire où il travaillait, surtout s'il ne pensait pas aux instruments qui permettent de "torturer" les prisonniers qui se trouvaient ici...

Après quelques instants d'observation, ils finirent par entendre des cris à travers une porte... une porte verrouillée. Mais elle ne resta pas verrouillée très longtemps car l'Evêque venait de trouver une carte qui semblait être capable d'ouvrir toutes les serrures. Lorsque Blue vit qui se trouvait derrière cette porte, il ne put s'empêcher de serrer les poings... Comment étaient-ils capables de capturer des femmes, des enfants et des personnes âgées sans ressentir ne serait-ce qu'un peu d'amertume... ? Il n'avait qu'une seule explication logique qui passait dans sa tête : ils ont tous disjoncté.

« - Caporal, je crois que nous n’ayons d’autre choix que de nous séparer. Faites les tous sortir, je vais chercher notre compagnon. Ne vous inquiétez pas pour moi, l’important est que vous puissiez les faire quitter les lieux avant que l’alarme ne soit donnée.

- Comptez sur moi. Je vous rejoindrais dès qu'ils seront sortis et qu'ils seront partis se cacher.»

Blue récupéra la clé des cages et les ouvrit toutes avant de constater que seule la cage que l'Evêque avait ouvert était... "habité". Les autres cages étaient entièrement vides.

« - Suivez-moi.» dit-il aux prisonniers avant de se diriger vers la porte par laquelles ils étaient entrés dans la salle. Il observa le plan d'issue de secours en cas d'incendie pour l'étudier avant de passer sa tête par la porte pour s'assurer qu'il n'y a personne. Il fit ensuite un geste de main aux personnes se trouvant derrière lui pour leur dire que la voie est libre, avant qu'ils ne se mettent tous à courir dans la même direction que lui mais sans faire de bruit. Ils finirent par atteindre la sortie de secours après quelques courts minutes de courses discrètes.

C'était étrange, le chemin entier de la sortie de secours ne semblait pas être sécurisé... Même la porte n'était pas équipé d'un système d'alarme. Le Caporal ouvrit la porte et leva la tête vers le haut pour s'assurer qu'aucune caméra n'était installée là avant de se rendre compte qu'il n'y en avait qu'une seule juste au-dessus de la porte, mais qui était incapable de voir à 180°. Il expliqua aux évadés de longer lentement et doucement le mur et de se mettre à courir jusqu'à atteindre les arbres pour être à l'abri des caméras, là ils pourront s'échapper sans craindre de se faire repérer.

Tel un serpent qui avançait dans l'herbe, les évadés obéirent au Caporal et parvinrent à disparaître de sa vue avant qu'il ne referme la porte. Mais il eut à peine le temps de faire trois pas que...

« - ALERTE MAXIMALE. INFILTRATION.

« - Merde !» s'écria-t-il assez fort pour qu'on l'entende... si des gardes étaient postés sur le chemin de la sortie de secours évidemment, ce qui n'était pas le cas... Il rebroussa le chemin jusqu'à la porte du laboratoire beaucoup plus rapidement que tout à l'heure avant de prendre le même chemin que celui de l'Evêque. En moins de deux minutes, il le rattrapa. Il s'arrêta, légèrement essoufflé, tenant toujours les vêtements du Suranimal dans l'une de ses mains.

« - ... Où est Bowser... ?»
Revenir en haut Aller en bas
Bow

avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 09/06/2011

Feuille de personnage
Race: Humain
Opinions politiques: Neutre
Description du personnage:

MessageSujet: Re: Pour quelques âmes sauvées   Mer 28 Déc - 23:01

YIIIIIIIIIIIIHAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!!!!!!

Le Suranimal, on ne savait comment, vu sa stature, s'était emparé d'un tuyau et faisait Tarzan avec... C'était un des moyens d'improvisation qu'il avait pour fuir les gardes. Cependant, dix ans s'étaient écoulés depuis ses dernières acrobaties et il y a dix ans, il ne mesurait que deux petits mètres... Il était encore en pleine croissance, là, il mesure bien 2m30 le grand Bowser... C'est pour ça que le tuyau céda et il se mangea le sol misérablement.

OUCH !!! Putain...

Les gardes le rattrapèrent en tirant des balles sur lui, des vrais balles, le Suranimal ne se fit pas prier, il rentra dans sa carapace et tournoya sur lui même... En balançant bien les bombes lacrymogènes sur ces salauds de gardes !!!

ALORS LES MECS ?!? C'EST QUI LE PATRON ?!?

Il sortit de sa carapace, regarda les gardes se tordre de douleur et fit un numéro de hip hop/ break dance.

Ouh yeah ! Ouh yeah ! Ouh yeah ! Le Suranimal est dans la place baby. ♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour quelques âmes sauvées   Jeu 29 Déc - 16:22

Elle se hâtait dans le couloir, sa main sur son arme, quand soudain...

"- ALERTE MAXIMALE. INFILTRATION."

Une infiltration ? Elle pensait que cette créature n'était qu'une expérience s'étant échappée. Mais était-elle accompagnée, finalement ? Ne s'en préoccupant pas spécialement - c'était le travail des Keiguards après tout -, elle continua d'avancer, lorsque soudain, elle vit la bête lancer des lacrymogènes. C'était vraiment étonnant de sa part, alors il était effectivement accompagné - il n'avait pas vraiment pu les avoir sur lui comme ça, du moins elle supposait -.
Immédiatement, Lena fit demi-tour. Cela ne servait à rien, ce n'était pas son travail. De plus, la porte de son laboratoire était restée ouverte, et les infiltrés ne devaient pas s'y rendre.

Seulement, elle se stoppa dans le couloir. En face d'elle, à quelques mètres, se trouvaient deux hommes. Un... Religieux, au vu de ce qu'il avait sur lui - malgré que sa tenue ne laissait absolument pas deviner ça - et un militaire, qu'elle devait avoir déjà vu. Il lui rappelait quelque chose...

Sans réfléchir, elle dégaina son revolver de sa main droite.

"- Ne bougez plus. Qui êtes-vous, et que faites-vous ici ?" leur demanda t-elle d'une voix dure.
Revenir en haut Aller en bas
Amber Gris

avatar

Messages : 1728
Age : 26
Localisation : Avallon - Bas quartiers
Date d'inscription : 06/06/2011

Feuille de personnage
Race: Vampire
Opinions politiques: Rebelle
Description du personnage:

MessageSujet: Re: Pour quelques âmes sauvées   Jeu 29 Déc - 16:43

Le Caporal le rejoignit plus vite qu’il ne l’espérait.

« - … Où est Bowser… ? »

Là était toute la question. L’Evêque n’avait pas bougé, cherchant un moyen efficace de rejoindre le Suranimal sans pour autant croiser trop de Keiguards. Mais des bruits de pas finirent par retentir dans le couloir, et il sortit sa croix. La scientifique apparut devant eux, visiblement surprise de les voir.

« - Ne bougez plus. Qui êtes-vous, et que faites-vous ici ?

- Je suis Zeta Shisai, représentant de Dieu dans cet Avallon corrompu, dit-il calmement en appuyant sur la pierre, faisant sortir son bâton. Je ne vous demanderai pas de vous présenter, en revanche. L’identité de gens de votre espèce ne m’intéresse en rien. »

Une arme… Quoique ce n’était pas la première fois qu’il défaisait des ennemis portant des armes à feu.

« - Laissez-nous passer ou nous nous verrons dans l’obligation d’employer la force. »

Il tourna les yeux vers son compagnon.

« - Allez retrouver Bowser, je vais la retenir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avallon-city.forumgratuit.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour quelques âmes sauvées   Sam 31 Déc - 12:12

À voir l'Evêque rester ainsi sans parole, le Caporal Blue comprit que le Suranimal n'était pas avec lui. Ou pouvait-il bien être dans ce cas... ? Sans doute devant. Il s'apprêta à avancer quand des bruits de pas retentirent. Il resta sur place pendant un moment pour voir de qui il s'agissait, avant de voir la scientifique qu'il avait vu il y a plusieurs années auparavant : Lena Anderson. À sa vue, il grimaça légèrement, se rappelant encore de comment il avait réagi lorsqu'il s'est rendu compte que c'était une femme.

« - Ne bougez plus. Qui êtes-vous, et que faites-vous ici ?

- Je suis Zeta Shisai, représentant de Dieu dans cet Avallon corrompu, dit-il calmement en appuyant sur la pierre, faisant sortir son bâton. Je ne vous demanderai pas de vous présenter, en revanche. L’identité de gens de votre espèce ne m’intéresse en rien.

- ... Vous-... vous devriez me reconnaître, nous nous sommes déjà croisé vu dans le laboratoire en ruine.»

Il aurait même préféré qu'ils ne se soient jamais croisés, pour ne pas avoir à fuir de cette manière comme un idiot...

« - Allez retrouver Bowser, je vais la retenir.»

Comment allait-il faire ? Devait-il passer... à côté de cette femme ? Il n'avait pas trop le choix, il fallait qu'il retrouve Bowser. Il s'approcha donc lentement de la scientifique avec une grimace aux visages avant de se coller au mur pour passer derrière elle. Une fois qu'il se retrouva derrière, il fit de son mieux pour courir sans hurler avant de partir à la recherche du Suranimal. Il s'arrêta de courir dès qu'il vit un gaz. Il ne devait pas être loin, c'était le même type de gaz que celui de ses grenades. Il enfila donc son masque à gaz avant d'avancer.

« - Bowser, où êtes-vous... ?»

Dans ce nuage de gaz, il put apercevoir des Keiguards s'étouffant, sans doute ceux qui poursuivaient Bowser. Il en profita pour les assommer un par un avant de continuer de rechercher le Suranimal, n'arrivant pas à le voir avec toute cette fumée.
Revenir en haut Aller en bas
Bow

avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 09/06/2011

Feuille de personnage
Race: Humain
Opinions politiques: Neutre
Description du personnage:

MessageSujet: Re: Pour quelques âmes sauvées   Lun 2 Jan - 2:56

Je suis là mon Caporal !

Le suranimal arriva en courant et en glissant sur ses deux pattes comme un joueur de baseball en arrivant sur le dos, il fit un mouvement agile pour se remettre sur ses jambes, regarda derrière lui et se frottant les yeux, le gaz lui avait fait mal. Il suivait la voix de Blue qui le cherchait à travers la fumée, les yeux humides de douleurs, il finit par le retrouver. Il cogna sur quelques Keiguards qui l’agrippaient comme une armée de koala enragés avant d'agripper lui même quelqu'un... Qui était justement le caporal.

Ducalmeducalme ! C'est moi... C'est moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour quelques âmes sauvées   Lun 2 Jan - 16:38

"- Je suis Zeta Shisai, représentant de Dieu dans cet Avallon corrompu. Je ne vous demanderai pas de vous présenter, en revanche. L’identité de gens de votre espèce ne m’intéresse en rien.
- ... Vous-... vous devriez me reconnaître, nous nous sommes déjà croisé vu dans le laboratoire en ruine."

Elle retint un sourire moqueur. Un "représentant de Dieu" et le militaire - dont elle se rappelait maintenant - qui avait fui en se rendant compte qu'elle était une femme. Eh bien, quel beau duo. C'était ridicule. Il n'y avait plus de véritables "représentant divin" ou même de soldats outre les Keiguards dans cette ville. De plus, le religieux en face semblait se prendre pour le chef du groupe, vu l'ordre qu'il avait donné au blond. La scientifique ne bougea pas lorsque celui-ci passa à coté d'elle. Soit, celui aux cheveux bleus voulait un duel, alors duel il y aurait.

"- Vous n'avez pas répondu à ma question, mais en réalité, je n'ai pas besoin de votre réponse, car je la connais déjà." dit-elle en souriant légèrement. "Vous êtes venus libérer les sujets n'ayant pas encore été soumis à des expériences."

Elle s'arrêta là, comme si elle attendait une quelconque suite de la part de son interlocuteur. Finalement, elle inspira longuement.

"- Je vais devoir m'y opposer."

En temps normal, elle l'aurait laissé faire. Elle n'était pas pour tout ces enlèvements, mais elle n'avait pas son mot à dire. De plus, si jamais ses supérieurs apprenaient qu'elle ne les avait pas arrêtés - même juste tenté de le faire -, elle risquait vraiment très gros.

Alors il fallait se battre.
Revenir en haut Aller en bas
Amber Gris

avatar

Messages : 1728
Age : 26
Localisation : Avallon - Bas quartiers
Date d'inscription : 06/06/2011

Feuille de personnage
Race: Vampire
Opinions politiques: Rebelle
Description du personnage:

MessageSujet: Re: Pour quelques âmes sauvées   Lun 2 Jan - 22:04

« - Vous n'avez pas répondu à ma question, mais en réalité, je n'ai pas besoin de votre réponse, car je la connais déjà. Vous êtes venus libérer les sujets n'ayant pas encore été soumis à des expériences. Je vais devoir m'y opposer. »

Zeta ne rétorqua même pas. Pourquoi se donner du mal face à une personne qui n’en valait pas la peine ? Le Caporal était passé, là était l’important. Lorsqu’ils auraient récupéré Bowser, ils partiraient séance tenante après avoir ouvert quelques cages s’ils les trouvaient. En attendant, il devait occupé cette femme afin qu’elle ne les gêne pas dans leur entreprise. Et vu qu’il n’était absolument pas équipé pour faire face à une arme à feu… L’Evêque allait avoir du fil à retordre. Il tendit son bâton à l’horizontale et lança un premier rayon de lumière sur la scientifique. Il ne tenait pas à la tuer, mais si elle l’y forçait, il n’hésiterait pas. Il n’avait plus qu’à attendre l’arrivée des deux autres pour en finir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avallon-city.forumgratuit.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour quelques âmes sauvées   Mer 4 Jan - 16:37

Après quelques instants de recherches et quelques Keiguards assommés...

« - Je suis là mon Caporal !»

... Le Caporal Blue finit par entendre la voix du Suranimal. Ne le voyant toujours pas, il secoua légèrement les bras devant lui dans l'espoir de pousser la fumée et tenter de retrouver son ami. Il toucha quelqu'un. En pensant que c'était Bowser, il tourna le visage vers la personne avant de se rendre compte qu'il venait juste de donner une grosse gifle à un Keiguard, qui pleurait suite à ça...

« - Je pensais avoir déjà tout vu dans mon armée, mais ça dépasse largement...» murmura-t-il à lui-même avant de donner un grand coup à l'arrière du crâne du Keigard pleurnichard, dans le but de l'assommer pour ne plus avoir à l'entendre ni à le voir. Il vit une silhouette noire dans la fumée et courra dans sa direction, se préparant à l'attaquer, avant de se rendre compte qu'il s'agissait de Bowser.

« - Ducalmeducalme ! C'est moi... C'est moi...

- Dieu soit loué, vous allez bien... enfin, vous êtes en vie. Suivez-moi !»

Blue attrapa l'une de ses mains et l'emmena avec lui pour le sortir de ce nuage de gaz. Il avait remarqué que le Suranimal n'était pas insensible à ce gaz. Une fois sortie du champ d'effet des grenades, il retira son masque et s'arrêta pendant un instant pour récupérer un peu. Il tourna les yeux vers Bowser, essoufflé.

« - ... Nous devrions... nous dépêcher, l'Evêque... est sur le point de se battre...»
Revenir en haut Aller en bas
Bow

avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 09/06/2011

Feuille de personnage
Race: Humain
Opinions politiques: Neutre
Description du personnage:

MessageSujet: Re: Pour quelques âmes sauvées   Mer 11 Jan - 2:16

Une bagarre? Cool, il est temps de fracasser la trogne à ces sales types !!! Surtout ça serait dommage que Zeta soit blessé, allons y !

Le Suranimal couru comme un malade de toute la vitesse que le poids lourd de sa carapace pouvait l'y emmener, devant lui, Bowser frappait comme un gros malade comme un bourrin.

Prend ça camarade !!

Fit il en donnant un violent coup de boule à un petit garde qui passait par là, il arriva dans la salle, précédé du Caporal et se retrouva juste derrière la scientifique au bras d'acier qui tenait un révolver devant Zeta.
Bowser arriva tranquillement derrière elle et tapa deux coups de doigts sur son épaule en toussotant.


Ahem... Mademoiselle? Voulez vous poser ce flingue, partir et oublié tout sur cet incident et ainsi que nos visages? Car vous voyez, c'est pas que j'ai un problème pour frapper les femmes, mais comme vous portez des lunettes, j'ai pas très envie de devoir vous donner un grand coup de boule sur votre joli minois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour quelques âmes sauvées   Mer 11 Jan - 18:43

Quelque chose tapa sur son épaule, et elle se retourna. La bête qu'elle avait vu s'échapper dans les couloirs était là et...

Ahem... Mademoiselle? Voulez vous poser ce flingue, partir et oublié tout sur cet incident et ainsi que nos visages? Car vous voyez, c'est pas que j'ai un problème pour frapper les femmes, mais comme vous portez des lunettes, j'ai pas très envie de devoir vous donner un grand coup de boule sur votre joli minois.

... Et ça parlait, en plus. Elle mit un petit moment à réfléchir, puis tendit d'un coup son arme vers lui, lui tirant dessus dans ce qu'elle supposait être le bras, puis se retourna vivement vers celui aux cheveux bleus, "juste à temps" pour se prendre de plein fouet le rayon lumineux qu'il avait lancé, poussant une exclamation de surprise mêlée à la douleur. Cela la fit tituber et tomber contre le mur, son arme volant plus loin, trop loin pour qu'elle ne l'attrape, aux pieds de son opposant qu'elle avait comprit se nommer "Zeta".

Lena n'était plus la si bonne combattante qu'elle était. Elle avait presque envie de rire. La scientifique se redressa comme elle put, un genoux à terre. Elle leva la tête vers le religieux et lui sourit.

"- Je vois... Alors vous ne comptez vraiment pas sortir d'ici sans avoir libéré un maximum de gens..."

Elle ne pouvait pas s'y opposer...! Mais pourtant, il fallait bien qu'elle le fasse. Elle s'appuya sur le mur, se relevant lentement mais sûrement.

"- Je vous propose un duel. Si vous gagnez... Je vous laisserai faire. Mais si vous perdez, alors je vous emmènerai tout les trois payer pour vos crimes. Quoique les nôtres le mériteraient bien plus..." acheva t-elle dans un murmure.

Elle n'avait pas besoin de son arme pour gagner.

Voulait-elle vraiment gagner, d'ailleurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Amber Gris

avatar

Messages : 1728
Age : 26
Localisation : Avallon - Bas quartiers
Date d'inscription : 06/06/2011

Feuille de personnage
Race: Vampire
Opinions politiques: Rebelle
Description du personnage:

MessageSujet: Re: Pour quelques âmes sauvées   Jeu 12 Jan - 21:55

Au moment où l’Evêque lança le sort, il vit Bowser apparaitre derrière la scientifique. Il espéra ne pas toucher le suranimal en même temps que cette dernière et fut exaucé. Toutefois, la femme avait tiré coup de pistolet vers lui. Zeta ne put voir si Bowser l’avait esquivé à cause de la lumière que créa l’impact entre son sort et leur opposante. Son revolver glissa au sol jusque devant lui. Il leva la jambe et posa un pied dessus, comme pour lui assurer qu’il ne servait à rien ne serait-ce que de songer à penser à venir le rechercher. Elle se redressa tant bien que mal contre un mur et s’adressa à l’Evêque, souriante.

« - Je vois... Alors vous ne comptez vraiment pas sortir d'ici sans avoir libéré un maximum de gens... Je vous propose un duel. Si vous gagnez... Je vous laisserai faire. Mais si vous perdez, alors je vous emmènerai tout les trois payer pour vos crimes. Quoique les nôtres le mériteraient bien plus... »

Son interlocuteur lança un regard appuyé à ses compagnons. Un duel ? D’accord, il n’y avait aucun problème. Si cela pouvait les aider à libérer tout le monde et à sortir sans encombres… Il tendit à nouveau son bâton à l’horizontale. Ils se doutaient que les deux autres accepteraient également de se battre contre la scientifique, et que ce serait cette dernière qui choisirait son adversaire.

« - Soit. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avallon-city.forumgratuit.org
Bow

avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 09/06/2011

Feuille de personnage
Race: Humain
Opinions politiques: Neutre
Description du personnage:

MessageSujet: Re: Pour quelques âmes sauvées   Mar 17 Jan - 10:00


« - Je vois... Alors vous ne comptez vraiment pas sortir d'ici sans avoir libéré un maximum de gens... Je vous propose un duel. Si vous gagnez... Je vous laisserai faire. Mais si vous perdez, alors je vous emmènerai tout les trois payer pour vos crimes. Quoique les nôtres le mériteraient bien plus... »

Franchement... Mam'zelle, on est trois contre vous, un soldat, un prêtre avec des pouvoir et moi, une créature de 2m30 et pesant.... Euh... Un poids tout à fait correct pour un gaillard de sa taille... *rouge* Bref... Mais franchement, si vous voulez vous faire défigurer c'est bien dommage.

Bowser se mit en position de combat

C'est parti !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour quelques âmes sauvées   Mer 18 Jan - 17:55

« - Une bagarre? Cool, il est temps de fracasser la trogne à ces sales types !!! Surtout ça serait dommage que Zeta soit blessé, allons y !»

Le Caporal n'eut pas le temps de reprendre sa respiration, il se remit en route pour ne pas laisser le Suranimal seul même s'il était en train de manquer d'air. Sur le chemin, ils croisèrent quelques Keiguards. Bowser en assomma un en un seul coup de poing, tandis que Blue en fit tomber un autre en le frappant à la jambe avant qu'il ne perde connaissance.Ils finirent ensuite par se retrouver derrière... la scientifique avec en face d'elle Zeta.

Blue regarda Bowser discuter avec Lena pendant un moment avant qu'elle ne lui tire dans le bras et qu'elle ne se retrouve propulsée contre le mur. Il allait s'approcher du Suranimal pour s'assurer qu'il allait bien, mais fut surpris lorsqu'il vit que la balle ne lui a fait aucun effet. Il tourna ensuite lentement les yeux vers la scientifique.

« - Je vois... Alors vous ne comptez vraiment pas sortir d'ici sans avoir libéré un maximum de gens... Je vous propose un duel. Si vous gagnez... Je vous laisserai faire. Mais si vous perdez, alors je vous emmènerai tout les trois payer pour vos crimes. Quoique les nôtres le mériteraient bien plus...

- Soit.

- Franchement... Mam'zelle, on est trois contre vous, un soldat, un prêtre avec des pouvoir et moi, une créature de 2m30 et pesant.... Euh... Bref... Mais franchement, si vous voulez vous faire défigurer c'est bien dommage.

- ... Je n'aime pas la présence des femmes, et je ne supporte pas devoir me battre contre une femme non plus... Mais si c'est le seul moyen de sauver des vies, je ferais de mon mieux et je ne reculerai pas... !»

Les trois se mirent tous en garde, prêt à riposter si elle venait à les attaquer. Blue allait devoir se battre contre une femme... Ce combat sera difficile, mais il devait le faire s'il voulait continuer à sauver des vies.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour quelques âmes sauvées   Jeu 19 Jan - 15:06

"- Soit.
- Franchement... Mam'zelle, on est trois contre vous, un soldat, un prêtre avec des pouvoir et moi, une créature de 2m30 et pesant.... Euh... Bref... Mais franchement, si vous voulez vous faire défigurer c'est bien dommage.
- ... Je n'aime pas la présence des femmes, et je ne supporte pas devoir me battre contre une femme non plus... Mais si c'est le seul moyen de sauver des vies, je ferais de mon mieux et je ne reculerai pas... !"

Les trois hommes se mirent en place, visiblement prêts à se battre. La scientifique, elle, ne bougea pas. Son regard se posa d'abord sur son arme au sol. Elle n'en avait pas besoin pour combattre, mais il fallait avouer que cela n'allait pas être simple sans. Puis elle fixa ses trois adversaires. Ils avaient l'air déterminée. Si elle avait eu le choix, elle les aurait laissé faire. Mais connaissant les risques qu'elle aurait prit si elle avait fait ça...

Elle retira sa blouse blanche, la laissant tomber au sol, dévoilant ainsi son bras robotique. Puis, Lena se mit de profil, en garde, et tendit sa main, faisant signe à ses opposants d'approcher.

Elle ne porterait pas le premier coup.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour quelques âmes sauvées   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour quelques âmes sauvées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pour quelques immortels.. Beaucoup doivent mourir.. ( Renzaburo )
» Pour Quelques Pièces d'Or
» Pour quelques fragments de plus skaven Vs Liche and co
» Juste pour quelques commentaires ^^
» [FB:1619] Pour quelques crânes de plus.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avallon :: La Centrale-
Sauter vers: